Magasin Easy Cash

La création d’entreprise représente le projet d’une vie :

trouver le concept, lancer son activité et la rendre pérenne demande de la volonté et une capacité de travail importante : étudier le marché sur lequel vous souhaitez vous positionner, trouver des financements pour lancer votre business, choisir les personnes avec lesquelles travailler et respecter l’ensemble des obligations du chef d’entreprise. Alors, pourquoi ne pas simplifier ce processus et créer votre magasin à l’aide d’une franchise ?

Motivations
à la création d’entreprise

Lors de la création d’une entreprise une multitude de facteurs extérieurs sont à prendre en compte : état du marché, état de l’économie, etc. Le principal facteur reste la motivation et les objectifs du futur entrepreneur: passer du statut de salarié à celui de patron se prépare, il s’agit d’un réel changement tant du côté professionnel et personnel.

Nous vous conseillons de prendre le temps nécessaire pour analyser le projet d’une création d’entreprise : quels sont les principaux changements à préparer, quelles sont les compétences nécessaires, etc.   

Avant de se lancer il est préférable d’avoir un entourage favorable au projet. Créer son entreprise prend du temps, ce qui peut parfois empiéter sur la vie personnelle. Être encouragé par ses proches est un facteur de motivation qui peut même pousser le futur entrepreneur à s’améliorer.

Par exemple, chez EASY CASH, il n’est pas rare de voir un grand nombre de nos franchisés se lancer dans l’aventure aux côtés de leurs conjoints !

Qualités requises pour un créateur d’entreprise

Pour devenir patron de son propre magasin différentes qualités sont requises :

Savoir s’adapter à une multitude de situations différentes tout en étant polyvalent. En tant que responsable, vos équipes viendront automatiquement se référer à vous en cas de besoin. L’adaptation, l’exemplarité et la disponibilité sont les principales caractéristiques requises.

En tant qu’entrepreneur, il est évident qu’il ne faut pas avoir peur de prendre des risques, tant financiers que stratégiques en testant différentes nouveautés : innovations de  financement, de management, etc. Aucun point ne doit être laissé au hasard.

Le directeur d’une entreprise se doit d’aimer manager des équipes : avoir une forte personnalité pour mener des directives claires, mais aussi savoir faire preuve de persuasion en cas de besoin.  

Dernier point, le créateur d’une entreprise se doit d’être un vrai businessman afin de pérenniser sa société et son business. Placer son argent de manière réfléchit et faire du profit sont des qualités indéniables pour un futur entrepreneur.

Les grandes étapes de la création d’une entreprise

Créer son entreprise passe par 4 grandes étapes :

  • Trouver son business model

    Lors de la création de sa société, deux possibilités s’offrent à vous : Créer sa société en proposant un concept innovant ou ouvrir une franchise. Dans le cas de la franchise, reste à définir dans quel secteur vous souhaitez évoluer: alimentaire, marché de l’occasion, distribution, prêt-à-porter, immobilier, service à la personne, etc.

  • Etablir un business plan

    Avant de se lancer et investir de l’argent dans le projet, mieux vaut s’assurer de la viabilité de ce dernier. Etablir un business plan vous permettra de visualiser l’ensemble de ces étapes : étude de marché, business model, stratégie marketing, budget prévisionnel, etc.

  • Protéger son projet

    En cas de création d’une société, il est indispensable de se protéger des différents risques : déposer sa marque à l’INPI, créer un nom de domaine éligible en cas de création d’un site web, etc.

  • Respect du cadre juridique

    Devenir entrepreneur signifie que le futur patron devra choisir une forme sociale selon la nature de son activité: SAS, SARL, EURL, EI, Micro-entreprise, etc. Pensez également à compléter l’ensemble des papiers administratifs demandés : formulaire d’immatriculation, numéro de SIRET, Kbis, etc.

Les avantages à la création d’entreprise

Créer son entreprise relève d’un réel investissement humain et financier. Différentes étapes sont à prendre en compte lors du lancement de votre activité.

Avant de le faire, il faut être sûr de vos motivations et de la pérennité de votre projet : il est nécessaire de choisir un un projet réaliste, ce qui passe par une étude détaillée de son business model et du marché sur lequel il se situe.

La franchise permet d’exploiter un concept qui a fait ses preuves : chez Easy Cash, vous êtes assurés d’être entouré et accompagné du lancement au développement de votre business.

Vendeur et client Easy Cash

Se lancer dans l’entreprenariat et créer son business procure de nombreux avantages :

Devenir son propre patron

L’un des principal facteur de motivation d’un chef d’entreprise est de devenir son propre patron : malgré une charge de travail supplémentaire, vous avez la possibilité d’aménager vos horaires de travail, de mettre en place une stratégie business qui vous ressemble et de devenir le propriétaire d’une entreprise à votre image. Devenir directeur d’entreprise signifie être autonome et également manager des équipes, régler des conflits humains et financiers : être totalement polyvalent !

Relever des challenges au quotidien

Un bon entrepreneur se doit constamment de relever des défis afin de faire vivre son business. Pour cela, il est primordial de se fixer des objectifs à atteindre : une fois les résultats obtenus, cela motive les équipes et procure un réel sentiment d’accomplissement.
La fixation d’objectifs permet de mettre en oeuvre et de tester différentes stratégies business. Surmonter les obstacles auxquelles l’entreprise se retrouve confrontée permet de solidifier l’existant et d’acquérir de réelles capacités d’adaptation.

Un gain en compétence

Se lancer et créer son entreprise demande au dirigeant d’être un véritable couteau suisse. Pas toujours évident au lancement d’une société d’être compétent en comptabilité, commerce et management. Entourez vous d’une équipe dans laquelle vous pouvez avoir confiance pour déléguer les tâches aux différents profils compétents. Néanmoins, vous apprendrez forcément une multitude de nouveautés auxquelles un salarié n’est pas confronté : la persévérance et la volonté sont deux grandes qualités à mettre en application lors de la création d’une entreprise. Le directeur d’un magasin se doit de superviser l’ensemble des tâches et de connaître et comprendre l’ensemble des métiers qui constituent son magasin. Une fois la théorie acquise, place à la pratique !

Un sentiment de liberté

Créer son entreprise donne un réel sentiment de liberté. Vous établissez les règles de gestion du magasin, vous managez les équipes selon votre idée du business et vous évoluez de manière progressive. Une large majorité de personnes disent apprendre plus en 1 an de métier en tant qu’entrepreneur plutôt qu’en tant que salarié ! Les responsabilités sont différentes et varient selon le franchiseur choisi.

Faire le métier que vous aimez

Se lever chaque matin et faire ce que vous aimez c’est possible ! Choisir le secteur dans lequel vous souhaitez travailler et faire grossir le business de l’entreprise est un réel facteur de motivation au travail. Vous pouvez enfin vous consacrez à votre passion !

Création d’une franchise : les grandes étapes

Chez Easy Cash, nous aidons les futurs collaborateurs à devenir franchisé par un réel suivi et accompagnement de l’ouverture du magasin jusqu’à la pérennisation du business.

En effet, nous proposons à chaque franchisé une aide à chaque grande étape de la création de l’entreprise : recherche d’un local, recherche d’une équipe de travail compétente, formation à l’ouverture d’une franchise, communication extérieure sur l’ouverture du nouveau magasin, etc puis aide la pérennisation du business par différentes actions innovantes. Chacune de ses étapes se fait en collaboration avec l’un des services dédié au siège.

Rayon Informatique et Luxe

Création d’une franchise, un cadre juridique établi

Lors de la création d’une entreprise sous forme de franchise différents éléments sont à prendre en compte, notamment au niveau juridique : il s’agit de la base de la relation contractuelle entre franchisé et franchiseur. En effet pour ouvrir une société sous cette forme, il existe différents éléments à respecter :

  • mettre en avant les signes distinctifs de la maison mère et de l’enseigne, ce qui passe par le logo du réseau de franchise, le respect de sa charte graphique et des couleurs existantes
  • suivre une formation de préparation à l’ouverture du magasin de franchise par la mise à disposition du savoir faire de l’enseigne.
  • veiller au respect des différentes modalités financières nécessaires à la création d’une entreprise c’est-à-dire disposer du capital financier nécessaire à l’ouverture d’une franchise.

Chacune de ses conditions sont résumés dans la loi Doubin, le DIP (document d’information précontractuel). Il s’agit pour le franchiseur de laisser 20 jours aux candidats à la franchise pour étudier le projet : une fois le délais de réflexion écoulé, le candidat pourra signer son contrat et ainsi devenir franchisé pour ensuite lever les fonds, créer sa société et lancer son activité. . On ne parle pas de contrat de travail mais bien d’un contrat de franchise : dans ce cas, le franchiseur loue sa marque et son savoir-faire au créateur d’entreprise et futur franchisé, et pour autant il ne s’agit pas d’une relation salarié-employeur.